AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans les profondeurs dangereuses de la sombre forêt... [PV Mathieu.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Erin Hurizano

Fonda' aimée de tous les ♥ # Loveu'z d'une certaine Poubelle Royale ~

Messages : 162
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 29
Localisation : Dans le brouillard.
Emploi/loisirs : Tout ce qu'une fille normale aime faire habituellement...

Feuille du personnage
Classe : Katar
Situation sentimentale : Célibataire
Inventaire: Points de la classe : 300 ::: Armes : Armes artisanales : Couteaux à fonctions multiples (Lames à lancer/Couteau/Griffes) - Greffe d'une arme à feu dans le bras. ::: Armure : Gilet pare-balles simple. ::: Accessoires : 5xHemopatch - 1x Nourriture mineure -3x plignex - 1x Lampe Clipsée Katar -1x Lentilles Katar. ::: Total de points : 45/300


MessageSujet: Dans les profondeurs dangereuses de la sombre forêt... [PV Mathieu.]   Ven 13 Nov - 18:23

Erin s’avança dans l’herbe qui bordait la rivière sinueuse. Son pas étant calme, lent, régulier et prudent, oui, surtout prudent. Son esprit lui, était en éveil, près à réagir au moindre bruit dans les arbres, au moindre froissement dans les fourrés. Elle se dressa sur la berge du court d’eau et s’immobilisa, ses yeux, scrutateurs, détaillaient l’environnement. Devant elle se dressait les grands arbres de la forêt, derrière les champs. Était-ce l’ironie de la situation qui la fit sourire ? Elle serra un peu le poing, dirigeant les lames de métal accrochées à ses phalanges vers le sol, en faisant tomber les gouttes du sang encore frais d’un contaminé à présent or d’état de nuire. Derrière elle les contaminés, fourbes, rusés, ceux qui se cachaient dans les champs, devant elle, les contaminés les plus dangereux, pas très discrets, et sans pitié, les affamés de la forêt. Lesquels, lesquels choisir me direz vous? Le danger était partout après tout… Erin fit un pas, son pied s’enfonça dans la terre humectée d’eau de la rivière, ferme, il ne glissa pas, seul le bout de sa chaussure en fin cuir souple et très solide frôla la surface de l’eau. Le lit de la rivière était plutôt large, et le courant assez fort, les membres en décomposition qui y flottait parfois de ci de là ne l’incitaient pas trop à y entrer pour traverser. La jeune femme se dirigea vers un endroit moins profond et fit un pas dans l’eau froide, son corps fut parcourut d’un frisson appréciateur au contact du liquide glacé, elle aimait cette sensation de froid. Elle traversa lentement, le courant était fort, et le niveau de l’eau lui arrivait à mi cuisses. Erin n’était vêtue que d’un short et d’un t-shirt sans manches, il faisait souvent beau ici, et la chaleur était bien assez supportable. Elle se dressa de l’autre côté de la berge, les jambes dégoulinantes du liquide froid. Les sens en alerte, elle sortit l’un de ses silencieux qu’elle tint dans sa main gauche, l’autre étant parée de ses lames tranchantes. Erin leva la tête, sous les vertes ramures des arbres, son visage éclairé par un doux rayon de soleil de fin de journée. Il ne fallait pas traîner ici, ce coin là était particulièrement dangereux, voir mortel, au crépuscule, à la tombée de la nuit, quand la lune bordée par les étoiles, se dressait, haute et fière dans le ciel … Ses cheveux furent balayés par un vent frais, elle ferma les yeux en sentant un nouvel effluve parvenir à ses narines, emporté par le vent qui avait tourné. Elle tourna brusquement la tête vers un fourré, reculant rapidement en arrière, juste à temps pour éviter le coup qui lui aurait été mortel. Un contaminé se tenait devant elle, avec la ferme décision de la tuer, de la dévorer toute entière. C’était un homme de grande taille, son teint pâle, ses yeux cernés, indiquaient que cela faisait longtemps qu’il n’avait pas vu le grand jour… Il n’était vêtu que de haillons, couverts de terre. Un filet de bave coulait de ses lèvres retroussées, il fit un pas vers elle, grognant. Erin pointa son silencieux sur le crane de son adversaire, le visage grave. Le contaminé se jeta sur elle, mais elle l’arrêta net dans sa course en appuyant sur la gâchette. Un petit bruit sourd se fit entendre et il s’effondra au sol. Erin virevolta dans une courbe meurtrière et égorgea celui qui s’apprêtait à l’assommer d’un coup de poing, derrière elle. Un gargouillis résonna dans le silence de la forêt, tandis que le contaminé qui s’était révélé être une femme, tombait doucement dans l’herbe haute, tachée de sang vermeil, Erin se redressa en soupirant. Voilà un peu de nourriture pour les charognards de la forêt… Elle décrocha doucement ses lames ensanglantées et en essuya le plat sur son avant bras, laissant des traces rouges sur sa peau bronzée. Elle les glissa ensuite dans sa ceinture, souples et rétractable (rétractable seulement avec le mécanisme de la ceinture) et enleva son protège phalange. Son attention fut attirée par un bruit net dans les profondeurs de la forêt. Ses mains saisirent automatiquement ses silencieux, et elle s’enfonça dans les arbres, cherchant la source de ce remue ménage…

■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-01.forumactif.com
avatar

Mathieu/Bobby

Modo Créa-Objet & Piti scénariste ~

Messages : 204
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 32
Localisation : On s'en fout

Feuille du personnage
Classe : Citoyen
Situation sentimentale : Célibataire
Inventaire: Mathieu : 2 SplintFire avec viseur laser ; 1 Dragma 230 ; 4 Nourritures Majeurs ; 7 Hémopatch ; 1 lampe ; 1 corde ; 6 Grenades Alpha 208/450 Bobby : Dagues Arpaganne électrique ; Pistollet en plastique pour enfant trafiqué (Mais ne tire pas de balles...) 280/300


MessageSujet: Re: Dans les profondeurs dangereuses de la sombre forêt... [PV Mathieu.]   Ven 13 Nov - 19:52

[scrutateur, je connaissais pas ce mot mdr mais si Word me dit que c‘est ça, et pas scruteurs, je te crois XDD. PV Mathieu, ça le fait, je trouve que ça en jette un max XD]


- B*rd*l… il a fallu que je calle ici moi!

18 Heures. La sombre nuit de l’hiver tombait sur la magnifique, la belle, la clémente, la dense, la sombre, la dangereuse, la sombre forêt dans laquelle, Mathieu Surierey, âgé de 24 ans, beau et célibataire, venait de s’engouffrer, et de caller. Le moteur de sa moto mi-électrique, mi-essence ne répondait plus. Enfin pas vraiment, mais l’humidité de l’air ambiant avait dû jouer un rôle dans cette panne soudaine.
La mine fort contrariée, Mathieu ne prêtait nullement attention aux nombreux craquements que produisaient la foule de contaminée qu’avait ameuté le son que produisait son véhicule. De toute façon, ici c’était toujours la même chose. Les cannibales n’avaient pas encore repérés l’emplacement exact du jeune homme. Malgré tout, ils s’en rapprochaient dangereusement.

- C’est quoi ce machin là…? Ça sert à quoi?

Un piston à la main, Mathieu se demandait à quoi chaque pièce pouvait bien servir. Il était plutôt pensif, un peu trop d‘ailleurs, parler à haute voix comme cela n’était pas bon. Puis, il ne se souciait nullement des conséquences. Si il se faisait repérer, il ne pourrait aller nulle part, sa moto ne démarrait pas, il ne pourrait pas s’en aller. Alors au final, c’était sa moto ou la mort me dirait vous? Ce n’est pas totalement faux je suppose.
Il retente une fois de démarrer, une dernière fois. Il tourne la poignée… un vrombissement sonore. Elle redémarre!!!

- AH!!! Qu’est-ce que je t’aime toi, tu m’as bien fait flipper, j’aurais pus y rester, tu le sais ça?

Rigoler de sa mort, une habitude qu’il avait pris. Chaque fois qu’il avait failli mourir, il en rigolait deux secondes après. Une pointe de regret quasi évidente pour quelqu’un qui le connaitrais bien. Mathieu n’avait aucun problème ni trouble, juste que si il devait mourir, il accepterait ça, presque avec joie… son passé est il si horrible que ça? Plutôt oui, en une heure, il a perdu une dizaine d’hommes qui avaient confiance en lui. La pire journée de sa vie. Depuis, il était un « criminel de guerre ». Il avait déserté, ne voulant retourner là où sa famille, qu’il ne voulait revoir, l’attendait. Là où les familles des victimes l’attendaient aussi, voulant des explications. Pas le courage, ou plutôt, pas ce courage, revoir le visage de ses amis imprégné sur celui de leurs parents était un spectacle qu’il se refusait de voir, même d’imaginer.
Le très peu de vent qui passait entre les troncs des arbres suffisait à faire virevolter son fin T-shirt blanc et ses cheveux blond cuivrés. Ce n’est pas son habituel jean délavé qu’il porte aujourd’hui. Nan, il a décidé d’en acheter de nouveaux. Un tout neuf, d’un bleu assez foncé tout de même, avec un léger effet délavé, mais pas trop non plus.
Il est tellement heureux, qu’il ne remarque pas la jeune fille qui s’approche derrière lui. Il ne la voit pas, il est dos à elle. Il ne sent sa présence qu’au dernier moment, celui où elle peut l’apercevoir très clairement. Il saute. Dégaine son arme d’une main. L’autre est posée sur la selle de sa Z2. Il fait une sorte de poirier, ses pieds vers les cieux, son arme vers le doux visage de la jeune fille, et sa main gauche, soutenant tout le poids de son corps. La moto chancelle quelques peu, mais reste droite.
Premières observations. elle ne lui a pas bondi direct dessus. elle le pointe directement avec ses deux silencieux. Un réflexe humain. Mais les contaminés ont prouvé qu’ils pouvaient se montrer rusés, ils se sont déjà servit d’une arme en la présence de Mathieu.
Il la dévisage de ses yeux bleus. Vus à l’envers, elle semble tout à fait normale. Aucun lambeau de chaire pendante. Aucune animosité à première vue. Pas de sang dans la bouche. C’est juste une jolie fille, peut être perdue dans les bois.
D’autres craquements. Mathieu les remarque avant la jeune femme. Son bras gauche se pli légèrement, il s’envole presque dans les airs, et retombe en plein sur la tête du contaminé. Le corps de ce dernier ne se pli pas vraiment, il s’affaisse. Avec la vitesse de retombé de Mathieu, plus son poids actuel, il l’a pratiquement écrasé. Les vertèbres de la colonne du cannibale, ont, à coup sur, céder, cassé. Il ne vit plus, ou alors il souffre énormément, mais en silence seulement, c’est la seule chose qu’il peut faire désormais. Il est au minimum paralysé.
Les craquements se font ressentir dans toute la forêt, et quelques frissons ont parcouru le corps de Mathieu quand ce dernier à parfaitement senti chaque vertèbre céder sous ses pieds.
Il n’ose parler le premier. Elle non plus sans doute, car un blanc s’est installé depuis plusieurs minutes déjà.

- Que fais tu ici? Avait-il tranché froidement.

■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■


Comme une envie de te bouffer Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Erin Hurizano

Fonda' aimée de tous les ♥ # Loveu'z d'une certaine Poubelle Royale ~

Messages : 162
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 29
Localisation : Dans le brouillard.
Emploi/loisirs : Tout ce qu'une fille normale aime faire habituellement...

Feuille du personnage
Classe : Katar
Situation sentimentale : Célibataire
Inventaire: Points de la classe : 300 ::: Armes : Armes artisanales : Couteaux à fonctions multiples (Lames à lancer/Couteau/Griffes) - Greffe d'une arme à feu dans le bras. ::: Armure : Gilet pare-balles simple. ::: Accessoires : 5xHemopatch - 1x Nourriture mineure -3x plignex - 1x Lampe Clipsée Katar -1x Lentilles Katar. ::: Total de points : 45/300


MessageSujet: Re: Dans les profondeurs dangereuses de la sombre forêt... [PV Mathieu.]   Ven 13 Nov - 20:39

Erin observait le jeune homme, son ton froid et arrogant ne lui plaisait pas du tout. Il la prenait comme une fille qui n’avait rien à faire là, pourtant elle avait tout à fait sa place ici. Son gilet même l’indiquait, le WRIST brillant dans la nuit était on ne peut plus clair. Il n’avait pas du bien la regarder, ou il avait un déficient visuel peut-être. C’aurait été étonnant d’ailleurs, vu la cabriole qu’il avait faite en sautant de l’arbre pour tuer ce contaminé qui avait surgit. Elle n’avait même pas eut le temps de tirer, elle l’aurait tué sans trop de souffrance. Elle aimait se battre, mais pas les souffrances inutiles. Si ce contaminé était un cruel animal, il avait été humain, et peut-être un bon humain qui ne méritait pas ce sort. Elle pointa le silencieux sur le corps de l’homme à terre et tira une fois en plein dans son cœur. Le corps tressauta, oui, il était vivant malgré toutes ces souffrances. Au moins elle avait abrégé sa douleur. La jeune femme brune se retourna vers le précédent garçon, et le scruta.

- "Ce que je fais ici ? Mon travail."

Elle pointa l’insigne WRIST en lettres blanches et rangea ses silencieux. Son visage fermé n’exprimait rien, strictement rien de plus qu’une calme indifférence. Elle poussa une doux soupir puis s’étira les bras souplement. Ses pensées étaient un peu ailleurs, elle n’était pas dérangée par le garçon et était prête à réagir au moindre bruit. Elle releva le regard vers lui finalement, et le détailla dans l’obscurité grandissante. Grand, blond, avec des yeux bleus profonds comme un ciel d’été. Il était pas mal, mais elle n’aimait pas beaucoup les blonds. D’habitude. Et le ton qu’il avait prit précédemment ne lui avait pas vraiment plu. Pas du tout à vrai dire, elle n’aimait pas ce genre de gens. Pourquoi avait il été froid d’ailleurs, hein ? Elle ne lui avait rien fait à première vue. Elle était juste la, elle avait juste croisé sa route.

- "Et pourquoi ce ton froid ?"

■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-01.forumactif.com
avatar

Mathieu/Bobby

Modo Créa-Objet & Piti scénariste ~

Messages : 204
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 32
Localisation : On s'en fout

Feuille du personnage
Classe : Citoyen
Situation sentimentale : Célibataire
Inventaire: Mathieu : 2 SplintFire avec viseur laser ; 1 Dragma 230 ; 4 Nourritures Majeurs ; 7 Hémopatch ; 1 lampe ; 1 corde ; 6 Grenades Alpha 208/450 Bobby : Dagues Arpaganne électrique ; Pistollet en plastique pour enfant trafiqué (Mais ne tire pas de balles...) 280/300


MessageSujet: Re: Dans les profondeurs dangereuses de la sombre forêt... [PV Mathieu.]   Sam 14 Nov - 0:59

Ce ton froid… ha ça! Ça n’avait pas vraiment effleuré le jeune homme. Mais c’est vrai qu’il s’était montré assez distant. Il s’en serait bien excusé, mais ce n’était pas dans ses habitudes de changer d’attitude comme ça, sur un coup de tête. Que pouvait il bien lui répondre a pars ça… Mathieu choisissait chacun des mots qu’il allait prononcer.

- Je n’en ai pas fait exprès. Mais ma moto m’a fait le coup de la panne, ce qui m’a assez exaspérez en faites… et ce n’est pas dans ma nature de m’adresser directement à une personne avec un énorme sourire et de dire : « Bonjour! Comment tu vas? Moi c’est Mathieu et toi c’est comment? (sourire très ironique, très voyant)

Il avait quelque peu merdé sur la fin. Il avait déjà dit son prénom. Et de plus la jeune fille lui adressa un regard assez… comment dire… offensé. Mathieu le savait, elle ne lui avait rien fait. Et il n’avait voulu ne rien lui faire non plus. Seulement, toute cette agitation, plus l’air oppressant de cette forêt, rendait l’atmosphère assez tendu. Puis ce qui le troublait le plus, c’est qu’elle était Wrist. Il n’avait pas vraiment grand-chose contre les wrist. Quelques accrochages un peu violent, mais rien de très concret. Puis, ces derniers temps, il avait fait la connaissance d’une jeune fille, qu’il avait secouru, sans le vouloir, et qu’il espérait presque ne plus revoir. En faites, il n’aimait pas s’attacher aux gents, après, ça fais trop mal quand on les perd.

■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■


Comme une envie de te bouffer Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Erin Hurizano

Fonda' aimée de tous les ♥ # Loveu'z d'une certaine Poubelle Royale ~

Messages : 162
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 29
Localisation : Dans le brouillard.
Emploi/loisirs : Tout ce qu'une fille normale aime faire habituellement...

Feuille du personnage
Classe : Katar
Situation sentimentale : Célibataire
Inventaire: Points de la classe : 300 ::: Armes : Armes artisanales : Couteaux à fonctions multiples (Lames à lancer/Couteau/Griffes) - Greffe d'une arme à feu dans le bras. ::: Armure : Gilet pare-balles simple. ::: Accessoires : 5xHemopatch - 1x Nourriture mineure -3x plignex - 1x Lampe Clipsée Katar -1x Lentilles Katar. ::: Total de points : 45/300


MessageSujet: Re: Dans les profondeurs dangereuses de la sombre forêt... [PV Mathieu.]   Sam 14 Nov - 1:21

A vrai dire il avait bien commencé, ce Mathieu. Son ton n'était pas accrocheur, ni arrogant. Pourtant il finit sa phrase dans une ironie qui l'offensa quelque peu. Était-il profondément idiot, ou manquait-il de tact ? Elle resta calme, profondément calme, pas plus dérangée que ça parce qu'il lui avait dit en fait. Effectivement il lui en fallait pour être touchée par des paroles, et ce n'était pas cette ironie piquante et lancée dans la volée qui allait la blesser. Il en fallait aussi pour la toucher avec ses poings. Elle montrait rarement toutes ses capacités au combat, ne voulant pas faire souffrir, ou frimer. Erin s'avoua quand même qu'il devait être un très bon combattant, voyant sa musculature et comment il s'était battu contre le contaminé. Elle remarqua aussi sa moto, derrière, celle qui avait provoqué tout le remue ménage dans la calme forêt, et qui avait du au passage attirer un nombre de prédateur innombrables. Elle soupira doucement et chassa ses cheveux de son épaule d'un geste souple, levant des yeux totalement neutres vers lui.

- " Bon, si tu as envie de rester la, je ne t'en empêche pas, mais avec le bruit que tu as fais, Mathieu, tu risques de te faire attaquer d'ici peu. Ta moto te sera bien pratique. Moi je n'ai pas de moto, alors je m'en vais de ce pas rejoindre mon QG où je serais... un peu plus en sécurité. "

Malheureusement… Erin n’en eu pas le temps. Elle sentit un froissement d’air derrière elle et se retourna avec une vitesse impressionnante. Elle bloqua le poing d’un contaminé dans le sien, elle sentit sa force au creux de sa paume, pourtant elle ne céda pas. Elle abattit son pied dans le ventre de l’homme qui suffoqua, le souffle coupé. Elle sortit son silencieux, toujours très rapide, et tira dans la tête de l’homme qui eut un cri avant de tomber, mort. La jeune femme tourna vers Mathieu un regard lourd de sens, puis essuya son visage du sang qui avait giclé, son avant bras toujours tâché du sang séché de tout à l’heure.


[J'ai pas relu XD]

■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-01.forumactif.com
avatar

Mathieu/Bobby

Modo Créa-Objet & Piti scénariste ~

Messages : 204
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 32
Localisation : On s'en fout

Feuille du personnage
Classe : Citoyen
Situation sentimentale : Célibataire
Inventaire: Mathieu : 2 SplintFire avec viseur laser ; 1 Dragma 230 ; 4 Nourritures Majeurs ; 7 Hémopatch ; 1 lampe ; 1 corde ; 6 Grenades Alpha 208/450 Bobby : Dagues Arpaganne électrique ; Pistollet en plastique pour enfant trafiqué (Mais ne tire pas de balles...) 280/300


MessageSujet: Re: Dans les profondeurs dangereuses de la sombre forêt... [PV Mathieu.]   Sam 14 Nov - 2:10

La meute de bestiole avait à peu près ciblé la position du jeune homme. Ils arriveraient plus nombreux que jamais d’ici quelques secondes. D’ailleurs, déjà deux autres s’étaient approché depuis qu’elle avait liquidé le dernier. Ils sont déjà sur elle, elle aura du mal à s’en sortir. Un vrombissement, une main l’attire, et elle s’envole quelques secondes dans les airs, pour finalement se rasseoir sur un siège en cuir assez confortable. Les arbres défilent. Le vent fais légèrement gonfler sa chemise blanche. Les deux premiers boutons sont enlevés, on peut y apercevoir quelques légères cicatrices.
La jeune fille derrière lui sert à la taille, l’air assez sérieux, les cheveux au vent, Mathieu ouvre la bouche :

-Comment tu t’appelles?

Il dû presque criait pour couvrir le bruit du moteur. Mais ça lui tenait assez à cœur, elle l’avait appelé Mathieu, et lui, il ne connaissait pas son nom.
Sa conduite était parfaite, les secousses et les petits creux de la route ne se faisait presque pas sentir.
Elle semblait balbutier quelques mots. Mathieu comprit à peu près : « Erin » Erin, pas un nom très commun. Mais malgré tout, un jolie nom.
Une racine. Une de plus. Mais une grande cette fois. Une roue arrière, involontaire. Une chute assez calculé. Il saute du siège, attrape Erin, la sert assez fort, et il tente un roulet-boulet, sans lui faire de mal.
Une branche lui rentre dans le dos. Le blesse très légèrement. Mais Erin n’a rien au moins. Elle se redresse, Mathieu la regarde. Il se redresse difficilement.

-tu.. Tu vas bien?

■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■


Comme une envie de te bouffer Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Erin Hurizano

Fonda' aimée de tous les ♥ # Loveu'z d'une certaine Poubelle Royale ~

Messages : 162
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 29
Localisation : Dans le brouillard.
Emploi/loisirs : Tout ce qu'une fille normale aime faire habituellement...

Feuille du personnage
Classe : Katar
Situation sentimentale : Célibataire
Inventaire: Points de la classe : 300 ::: Armes : Armes artisanales : Couteaux à fonctions multiples (Lames à lancer/Couteau/Griffes) - Greffe d'une arme à feu dans le bras. ::: Armure : Gilet pare-balles simple. ::: Accessoires : 5xHemopatch - 1x Nourriture mineure -3x plignex - 1x Lampe Clipsée Katar -1x Lentilles Katar. ::: Total de points : 45/300


MessageSujet: Re: Dans les profondeurs dangereuses de la sombre forêt... [PV Mathieu.]   Sam 14 Nov - 13:58

En deux temps trois mouvements Erin s’était retrouvée embarquée sur la moto de Mathieu. Elle serra les dents et n’eut d’autres choix que de se tenir à sa taille, son poids l’entraînant vers l’arrière. Elle remit en place son bracelet Wrist, sourcils froncés. Pourquoi l’avait il prise avec lui ? Avait-il cru qu’elle était en grave danger au milieu de ses contaminés ? Oui, bon, il n’avait pas eu totalement tord. Mais ce n’était pas comme si elle allait mourir, elle savait se défendre. Elle décida néanmoins de mettre ses sentiments et ses pensées de côté pour lui être reconnaissante, après tout il l’avait un peu sauvée – même si elle n’avait rien demandé. Elle le fixa, et quand il lui demanda son prénom elle lui livra simplement, de sa voix claire, sur un ton un peu plus fort pour couvrir le bruit du vent. Le vent la fit pleurer, elle tiqua puis jura entre ses dents, essuyant les larmes qui coulaient inlassablement. Soudain elle sentit Mathieu la prendre à la taille et ils furent tous deux projetés dans les airs. Le jeune homme s’écrasa contre une branche d’arbre tandis qu’elle roulait à terre, se réceptionnant comme elle l’avait appris. Elle se redressa souplement, faisant marcher son épaule qui avait pris un dur choc, et qui s’était un peu déboîtée. Elle la remit en place avec une grimace. Puis se tourna vers lui, il se relevait difficilement. Apparemment la chute ne l’avait pas aussi épargné qu’elle, il n’aurait pas du la protéger ainsi, voilà qu’il s’était fait mal. Elle s’approcha de lui en hochant la tête à sa précédente question.

- « Oui, ça va, une épaule déboîtée c’est tout. Toi par contre, tu as du te faire mal. Tu as le nécessaire pour te soigner ? C’était pas très intelligent de me surprotéger comme ça, mais merci quand même, c’est gentil. »

Elle s’approcha encore et soupira, puis sourit en massant son épaule un peu douloureuse :

- « T’aurais pas un petit problème avec la discrétion ? Enfin bon… Mieux vaut ne pas rester ici non plus. Pour traverser la rivière avec ta moto, parce que je te conseille de la traverser, les champs de l’autre côté sont plus surs, tu as du remarquer les ponds, assez fréquents. Mais la plupart sont un peu en ruine. Je te dis tout ça mais tu le sais sûrement déjà. »


Elle se retourna et observa la moto qui en avait pris un sacré coup… Sauf s’il avait des dons de mécaniciens, il ne pourrait pas la réutiliser maintenant…

■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-01.forumactif.com
avatar

Mathieu/Bobby

Modo Créa-Objet & Piti scénariste ~

Messages : 204
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 32
Localisation : On s'en fout

Feuille du personnage
Classe : Citoyen
Situation sentimentale : Célibataire
Inventaire: Mathieu : 2 SplintFire avec viseur laser ; 1 Dragma 230 ; 4 Nourritures Majeurs ; 7 Hémopatch ; 1 lampe ; 1 corde ; 6 Grenades Alpha 208/450 Bobby : Dagues Arpaganne électrique ; Pistollet en plastique pour enfant trafiqué (Mais ne tire pas de balles...) 280/300


MessageSujet: Re: Dans les profondeurs dangereuses de la sombre forêt... [PV Mathieu.]   Sam 14 Nov - 14:59

- arghhhhh!… Ma moto!
La roue avant n’était plus ronde, ni carré d’ailleurs. Le pot d’échappement était percé et le guidon n’était plus là. Mathieu saignait assez abondamment dans le dos. La plaie qu’il avait s’était ouverte sur une vingtaine de centimètre. Mais il s’en fichait éperdument. Ce qui l’intéressait surtout, c’était l’état de sa moto.
Erin lui répondit et continua à parler. Elle n’avait pas faux. Ok il n’était pas discret. Ok ils étaient désormais à pied. Ok les contaminés approchaient. Mais malgré tout,… malgré tout… bon, il n’y avait pas du tout de bon coté à la situation. Ne pas trainer ici était à meilleure solution qui s’imposait à eux. La meilleure, et surtout la seule.
Ils commencèrent donc à avancer assez prudemment. La forêt offrait une vision, bien qu’assez horrible en apparence, assez paisible, ces immenses chênes et bouleaux était magnifique, jamais ils n’avaient été touchés par la pollution des endroits environnent. La terre était assez fraiche, un peu molle, se transformant en gadoue de temps à autre. Malgré toute la beauté du lieu, aucun oiseau ne chantait. Aucun animal ne s’était montré à eux. Et y regardant de plus près, ce qui ressemblait à s’y méprendre à de la mousse, n’était en faites qu’un dépôt d’une substance très quelconque. Il n’y avait pas non plus d’insecte ici. Même pas de feuilles mortes. Pourtant, en automne, on se serait attendu à ce qu’il y ai des arbres sans feuilles, toute tombé sur le sol. La seule chose qui faisait réellement penser à l’automne, était la présence de champignons tous plus bizarre les uns que les autres.
Mathieu et Erin ne s’était pas parlé depuis plusieurs minutes maintenant. Le jeune homme ne savait pas vraiment quoi dire, il n’avait pas pour habitude de caller dans la forêt, de rencontrer une jeune femme charmante, et en plus de détruire sa moto pour finalement être poursuivi par une vingtaine de cannibales en furie.

- Alors comme ça tu es une wrist? Ma sœur aussi en fait partie, tu y es depuis quand?

Un léger détail sur sa vie, qui pourrait servir ensuite de sujet de conversation. En réalité, il avait dit ça sur un coup de tête. C’était histoire de parler, pour oublier ce silence pesant.
Il glissa légèrement sur une motte de terre, mais ne tomba pas. Preuve que sa plaie continuait malgré tout de saigner quelques peu. Il titubait un peu, mais parvenait à garder quand même sa conscience. Il était très solide.

■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■■


Comme une envie de te bouffer Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Dans les profondeurs dangereuses de la sombre forêt... [PV Mathieu.]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans les profondeurs dangereuses de la sombre forêt... [PV Mathieu.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC-01 :: † Forêt †-